Le nichoir

Pour de nombreuses espèces d’oiseaux, certains exigent un endroit approprié pour nicher. Il y a certaines espèces qui aiment même faire partie de l’habitat des humains. Mais ils ont un besoin spécifique de nidification qui doit être satisfaisant. On doit soutenir davantage les oiseaux nicheurs et leur donner un toit, le nichoir.

À quoi consiste un nichoir ?

La plupart des oiseaux construisent leur nid dans un arbre ou un arbuste. Il en existe certaines espèces qui préfèrent nicher dans une cavité naturelle, comme un trou dans un arbre mort. D’autres nichent dans une cavité, et s’adaptent souvent à la nidification dans un nichoir. Il est également appelé un nichoir artificiel. La mise en place de nichoirs est un moyen important d’aider ces espèces d’oiseaux à survivre. Les cavités naturelles de nidification deviennent de plus en plus difficiles à trouver. Mais il est important de reconnaître que la plupart des espèces ont des préférences spécifiques aux types de nichoirs. Pour certaines, l’orientation est importante. Pour d’autres, la taille interne du nichoir ou la taille du trou d’entrée est particulière.

Quels sont les types de nichoirs ?

On doit acheter un nichoir selon l’espèce spécifique. Chaque taille du boîtier et trou d’entrée attirent certaines espèces. Ceux d’oiseaux bleus sont simples, avec un petit trou d’entrée et un grand toit pour une protection supplémentaire. Ceux de merles bleus sont souvent occupés par d’autres petits oiseaux comme les moineaux domestiques. Il est important d’inclure une chicane anti prédateur en forme de cône. Les hirondelles noires nichent en colonie, leurs nichoirs sont donc très différents. En fonction du nombre d’oiseaux, on doit acheter un avec plusieurs niveaux. Il doit être arrondi et doter d’un toit protecteur. On peut simplement accrocher plusieurs courges en grappe. Cela augmente les chances d’accueillir des hirondelles noires. Pour attirer les mésanges, l’aspect important du nichoir se repose sur le trou. Son diamètre est de 3 cm. Les hirondelles bicolores utilisent également ce type de nichoir. Les Mésanges à tête noire préfèrent également un nichoir bien couvert.

Comment choisir son nichoir ?

Ces éléments suivants doivent être considérés lors du choix d’un nichoir :

  • Le matériau : un nichoir en bois naturel est préférable. Le métal et le plastique accumulent un excès de chaleur. Il faut éviter le bois traité avec une teinture. La plupart des oiseaux préfèrent le bois vieilli. Un nouveau nichoir doit donc vieillir pendant un an
  • La taille de la boîte : beaucoup d’oiseaux aiment les nichoirs compacts, environ 10-15 cm carré à la base, et 15-30 cm de profondeur. Les nichoirs pour les papillons, les hiboux, les canards branchus et les crécerelles sont plus grands
  • La taille du trou : Le diamètre du trou doit comprendre entre 3 et 4 cm. Un trou trop petit les découragera de s’installer. Un diamètre, supérieur à 4 cm, constitue une menace pour les œufs et les oisillons

Comment installer son nichoir ?

Certaines espèces d’oiseaux souhaitent que leur nichoir soit fixé au tronc d’un arbre. Il doit être monté sur un poteau solide pour décourager les prédateurs, notamment les rongeurs. Cependant, le poteau peut être enveloppé d’une feuille de métal. Les nichoirs suspendus d’un arbre doivent être placés à au moins 1,5 m de hauteur. Cela évite les problèmes de chats. Ils doivent être placés dans un endroit relativement ouvert. Les oiseaux doivent avoir un chemin de vol dégagé jusqu’à l’entrée. Le trou d’entrée doit être orienté à l’opposé du vent dominant. Cela protège les jeunes oiseaux de la pluie et des vents froids. Dans les climats chauds, on doit l’orienter vers le nord ou l’est pour garder l’intérieur frais. On doit placer chaque nichoir tous les 6 m de distance.

Comment entretenir son nichoir ?

Chaque nichoir doit être équipé d’une porte ou d’un panneau de nettoyage. Pendant la saison d’automne, les jeunes oiseaux quittent souvent leur nichoir. Cependant, il faut donc ouvrir le panneau de nettoyage et retirer tous les matériaux de nidification. L’enlèvement des vieux matériaux de nidification réduit au minimum les problèmes d’acariens et de poux. Cela décourage également les souris de nicher dans le nichoir pendant l’hiver. Idéalement, il est préférable de nettoyer les nichoirs dès que les oisillons sont partis. Cela garantit la propriété de la cavité de nidification. Il encourage également les oiseaux de pondre une deuxième couvée d’œufs au cours de la même saison.

Elodie l'oiseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page